Quels sont les nuisibles qui peuvent attaquer votre jardin ?

Pour avoir un beau jardin, il ne suffit pas d’entretenir les plantes. Il est aussi important de débarrasser le jardin de certains animaux et insectes qui sont de véritables cauchemars pour les jardiniers. Certaines espèces peuvent ravager un jardin ou un potager en quelques jours. Heureusement qu’il est possible de se débarrasser d’eux quand l’on apprend à mieux les connaître. Nous vous dévoilons dans ce contenu ces nuisibles qui peuvent nuire à votre jardin.

Le mulot

Le mulot est un petit rongeur reconnaissable grâce à sa couleur brune rayée ou grise au niveau du dos. En plus, il a une longue queue. Il est très agile et on le confond parfois au campagnol, à la musaraigne ou au rat taupier. Ce rongeur est présent dans la plupart des jardins, et même si vous aimez les petits animaux, vous n’aimerez sûrement pas avoir le mulot dans votre jardin. En effet, il est très vorace et peut endommager les racines des végétaux. Il apprécie les bulbes de tulipes, les choux et les jeunes carottes. Si vous souhaitez vous en débarrasser, vous pouvez utiliser les solutions anti-nuisibles. Ainsi, vous aurez la chance de profiter du fruit de vos efforts au moment des récoltes.

L’araignée rouge

L’araignée rouge attaque les feuillages des plantes surtout celles du potager. C’est un acarien qui a 8 pattes et ses larves se nourrissent des feuilles. La femelle de cette espèce d’araignée pond des œufs tous les jours et chaque nouvelle génération commence par pondre 10 jours après leur éclosion. Ceci explique pourquoi ils deviennent rapidement nombreux dès que quelques-unes viennent dans le jardin. Elles sont facilement reconnaissables grâce à leur couleur. Il existe des méthodes pour se débarrasser de ces acariens. Vous pouvez pulvériser votre jardin avec des insecticides bio ou bassiner les plantes. Vous avez aussi la possibilité d’installer des insectes auxiliaires qui se nourrissent des larves d’araignée rouge. Cette opération doit être répétée plusieurs fois dans la saison.

Le puceron

Les jardiniers détestent ce petit animal. Il envahit régulièrement les plantes des potagers et se nourrit de la sève des végétaux. Il détruit les bourgeons floraux et se multiplie rapidement, à cause de son mode de reproduction. On les retrouve surtout lorsque les températures sont élevées. Les pucerons s’attaquent notamment aux rosiers. Vous les retrouverez surtout sur cet arbre, mais lorsque la colonie est au complet, certains déménagent pour s’attaquer aux autres plantes surtout la pomme de terre. Il est possible de vous en débarrasser si vous décelez rapidement leur présence dans votre jardin. Vous pouvez vous servir d’une loupe pour observer vos plantes surtout dans le mois de mars où ils sont plus présents.

Les chenilles vertes

Elles font partie de la famille des lépidoptères qui sont les ennemis du jardin. Les chenilles vertes ne sont rien d’autre que des larves de papillon qui ont pondu leurs œufs sur des plantes hôtes. Toutes les plantes peuvent être attaquées même si elles apprécient particulièrement certaines espèces de plantes. Les dégâts sont différents en fonction de l’espèce de chenille et de la plante qui est attaquée. Certaines chenilles trouent les feuilles par contre, d’autres espèces sont de véritables dangers pour les plantes. Elles dévorent les racines et creusent des galeries dans les boutons floraux et les tiges. Vous pouvez vous en débarrasser si vous remarquez leur présence à temps.

La limace

C’est un gastéropode dépourvu de coquille qui peut avoir l’air inoffensif, mais est un redoutable ravageur. Elle est capable de détruire les plates-bandes entières de fleurs ou de légumes. Elle se retrouve dans tous les jardins et l’absence de prédateurs favorise son développement. Parmi ses prédateurs, nous avons les hérissons et les insectes carnivores. Elle se déplace peu et reste sous terre lorsque les températures sont en dessous de 10° C. Elle aime vivre sous les jardins. Vous pouvez vous en débarrasser grâce à des méthodes naturelles ou demander l’avis des spécialistes.

L’aleurode

Il s’agit d’une petite mouche de couleur blanche qui appartient à la même famille que les pucerons. Il en existe de nombreuses espèces. L’aleurode du chou et l’aleurode du tabac sont les deux espèces les plus dangereuses pour un jardin et un potager. Ces petites mouches aiment généralement la chaleur et préfèrent consommer des choux, des aubergines, des tomates et des poivrons. Elles aiment aussi particulièrement les hibiscus, les lilas, les pavots et les géraniums quand elles se retrouvent dans un jardin. Les plantes d’intérieur ne sont pas à l’abri de cet insecte. Les aleurodes vivent surtout sous les végétaux avec leurs œufs et leurs larves qui sont facilement reconnaissables, car elles sont recouvertes d’une pellicule de cire.

La pyrale du buis

Ce nuisible est un papillon nocturne qui est apparu en France il y a deux décennies. Elle envahit les buis notamment au printemps. Ce sont des colonies qui s’installent et ils dévorent les feuilles laissant les arbres dépourvus de feuilles et complètement secs. Les dommages engendrés par ces papillons sont pratiquement irréversibles sur les buis taillés et les topiaires. Il en est de même pour les haies de buis. Il existe depuis quelques années des solutions anti-nuisibles pour se débarrasser de ce papillon.